Magnet personnalisé

Posted on

Bonjour à tous,

En allant à l’atelier de mécanique de mon Institut, je suis « tombée » sur une fraiseuse qui a attirée mon attention de part le nom écrit en gros sur la machine : Graffenstaden. Je l’ai pris rapidement en photo (d’où le mauvais cadrage mais voici à quoi elle ressemble : lien) et j’ai discuté avec l’un des mécanos de cette machine. Là, il m’apprend que cette « fraiseuse allemande » n’est plus aux normes et donc par à la réforme. Effectivement, les bâtiments sont en cours de déménagement, ce qui est souvent un bon prétexte au rangement par le vide…

fraiseuse graffenstaden

Les Alsaciens apprécieront certainement le fait que j’ai corrigé ce monsieur en lui apprenant que Graffenstaden est une ville limitrophe à Strasbourg (Illkirch-Graffenstaden). D’ailleurs, en regardant de plus près, on voit une plaque sur laquelle la Cathédrale de Strasbourg est gravée et où il y a la mention « made in France » d’inscrit 😉

Le mécano a décollé la plaque et me l’a offerte en souvenir de mes 4 ans passés en Alsace.

Fraiseuse Grafenstaden2

D’après cette plaque, la machine date de 1972 et je ne sais pas pourquoi le nom de l’entreprise Alcatel est gravé sur celle-ci (bien qu’Alcatel soit toujours présente à Illkirch-Graffenstaden).

Pour conserver la plaque sans l’abîmer, j’ai décidé de la « magnétiser ». J’ai commencé par la laver  et par enlever la colle de la face arrière à l’eau chaude et au savon.

IMGP0139

J’ai ensuite pris un tableau magnétique publicitaire (pour noter les courses) dont on ne se sert pas et je l’ai découpé légèrement plus petit que ma plaque.

IMGP0138IMGP0140

Enfin, j’ai collé la face publicitaire du magnet sur la face arrière de ma plaque avec de la colle forte que j’ai laissé séchée.

IMGP0141

Et voilà un magnet souvenir réalisée très facilement et très rapidement 😉

IMGP0143

N.B. Si votre plaque est trop lourde, le magnet ne sera peut-être pas assez forte alors pensez à une aimantation plus grande.


Share Button

Albums photos

Posted on

IMGP0250A une époque, j’avais acheté des albums photos assez moches mais très pratiques. Mon idée était de relooker la couverte des albums en fonction de leur contenu. Ainsi, l’album photos de mon séjour en Angleterre a été recouvert d’articles déchirés dans le journal « The times » et celui de mon étape marseillaise d’une carte du réseau de transport de la ville . Il m’aura fallu de la colle (ou vernis colle) et du papier (journal ou autre) !! Facile non ?!


Share Button

Une bague en 5 minutes…

Posted on

 

Personnellement, j’aime beaucoup assortir mes tenues avec des accessoires originaux et uniques. Pour cette raison je me suis mise récemment à faire mes propres bagues. c’est super facile, rapide, bon marché et ça ne nécessite pas beaucoup de matériel ! Il faut un support de bague, des boutons et de la colle néoprène (se trouve en grandes surfaces). Tout ceci se trouve sur internet, dans les merceries ou dans des boutiques de loisirs et créations.

J’ai aussi utilisé des petits morceaux d’ardoise que j’ai préparé et une pièce de monnaie. En gros, en faisant ses propres bagues on peut laisser libre cours à son imagination !

bagues

Si vous êtes à la recherche d’inspiration, je vous conseille la visite du blog de Maya, ici.


Share Button