Couverture de bébé

Posted on

Bonjour à tous,

aujourd’hui est une journée tricot puisque je vais vous détailler la couverture en patchwork tricotée à l’occasion de la naissance de ma nièce. Cette couverture de 100 x 80 cm² a été un long et fastidieux labeur qui a duré presque deux mois. D’ailleurs j’ai dû faire appel à la reine du tricot, ma sœur, pour m’aider à assembler l’ensemble rapidement…

Le point choisi est un point croisé tricoté avec des aiguilles de 6 pour une laine phil looping de Phildar. Après avoir monté 27 mailles, une première rangée est tricotée en mailles endroit puis le tricot est monté selon le modèle ci-dessous. Les mailles « colorées » sont répétée sur toute la rangée « allée ».

tableau_couverture_bebe_verobrico

Avec deux pelotes de laine d’une même couleur, 18 rectangles de 13 x 12 cm² sont tricotés. Pour réaliser une couverture suffisamment grande, j’ai tricoté 18 rectangles pour 3 couleurs différentes et 8 rectangles d’une quatrième couleur.

couverture_bebe_verobrico (1)

Comme le montre les photographies ci-dessous, voici à quoi ressemblent le recto et le verso de ce tricot :

couverture_bebe_verobrico (2)

Après un mois et demi à tricoter tous ces rectangles, ils sont assemblés. Dans un premier temps, les pièces sont nouées entre elles afin de faciliter la couture.

couverture_bebe_verobrico (3)

L’ensemble est cousu avec une aiguille à coudre la laine sur le recto puis sur le verso de la couverture. Seule, j’ai mis 2 jours à coudre les longueurs alors qu’à quatre mains, en moins d’une journée les largeurs sont assemblées. Comme vous le voyez, l’assemblage n’est pas une étape négligeable et peut devenir très rapidement chronophage !

 couverture_bebe_verobrico (4)

Pour finir et tenir la couverture, le contour est crocheté de 3 rangés avec un crochet de 6 :

couverture_bebe_verobrico (5)couverture_verobrico

Voici une couverture de bébé personnalisée. Chaque lettre est thermocollée (attention à la température du fer à repasser afin de ne pas feutrer la laine) puis cousue.

couverture_verobrico_f

Share Button

Moufles Bébé (6-12 mois)

Posted on

Bonjour à tous et à toutes,

20131205_230955Aujourd’hui, je vais vous donner le patron pour construire des moufles pour bébé. J’ai eu l’idée de faire ces moufles après m’être injustement moquée de mon neveu de 11 mois qui avait à la fois froid aux mains et envie de sucer son pouce car il était fatigué : Sucer le pouce ou avoir chaud, il faut choisir jeune homme !! Partie de cette blague et de la constatation que toutes les moufles pour enfant avaient le pouce tricoté, je me suis mise au travail.

Pour confectionner ces moufles, vous aurez besoin de laines qui se tricotent avec des aiguilles de 3 et de 4.

Dans un premier temps, montez 32 mailles puis sur 2 cm faire des mailles côtelées qui maintiendront la moufle de bébé sans le serrer (avec aiguilles de 3).

A noter que le poignet de bébé mesure environ 10-11 cm de diamètre.

Une fois la partie côtelée des moufles finie, changez de laine et passez aux aiguilles de 4 (premier rang de transition tricoté avec une aiguille de 3 et une de 4). La main de la moufle est tricotée en jersey pour que les mailles ne se distendent.

Pour ne pas me perdre en explications, je vous laisse suivre le modèle et la légende. Lorsque la moufle à trou est terminée, faire le contour du trou au crochet.

moufles

moufles légende

 

Nota Bene : la construction de la moufle sans trou suis le même schéma. Pensez juste à ne pas faire les mailles en l’air (« O »).

Après avoir tricoté les deux moufles, pliez-les sur l’envers pour ensuite les fermer avec de la laine et un passe-laine.

20131205_221352

Pour apporter la touche finale aux moufles, faire une cordelette d’environ 1 m de long qu’il faudra coudre aux moufles pour que le petit loup ne les perde pas !

Après avoir épié notre rock star nationale, le paparazzi qui je suis n’a réussi qu’à prendre la photo qu’un pouce discret. Eh oui, la star est pudique et ne veut pas nous montrer son doigt en or 😉

20131231_202533

 

 

 

Share Button

Chaussette de Noël

Posted on

Bonjour,

aujourd’hui je vais vous présenter la fabrication d’un chausson de Noël que j’ai réalisé pour le premier Noël du petit dernier de la famille.

Pour cette ouvrage, vous aurez besoin :

– de  laine,

–  de tissu,

– d’un ruban,

– d’une machine à coudre,

– d’un crochet ou d’aiguilles à tricoter,

– de colle à tissu.
1

1/ Tricoter, ou crocheter, une chaussette en commençant par la base du pied et terminer par le haut de la botte.

 

 

 

 

2

 

2/ Fabrication de la boucle d’accroche :

Plier en deux le ruban puis coudre tout du long afin de consolider l’ensemble.

 

 

 

3

3/ Revers de la chaussette :

Couper un tissu aux dimensions de la chaussette en laine puis ourler.

4/ Fixer avec deux aiguilles le revers (ourlet côté laine) de façon à ce que les rebords soient joints aux extrémités de la chaussette (1) puis mettre en place la boucle (2).

 

4

 

5/ Coudre le revers au haut de la chaussette (entre les points (1) et (1)).

 

 

 

 

5

 

6/ Coudre le pied et la partie botte  du revers de la chaussette.

 

 

 

 

6

 

7/ Fermer la chaussette en laine avec un passe-laine.

 

 

 

 

8/ Une fois la chaussette terminée, il ne reste plus qu’à la décorer.

 

Mais que va mettre le Père Noël dans cette chaussette ??

7

– – – – – – – –

Calendriers de l’avent 1, 2, 3

Bottes de Noël

Chaussette de Noël


Share Button

Calendrier de l’avent

Posted on

IMGP0194

Bonjour,

aujourd’hui je vais vous décrire la fabrication d’un calendrier de l’avent fait maison. Pour le réaliser, j’ai essentiellement utilisé mes chutes de tissu et de laine.

Dans un premier temps, j’ai tricoté et crocheté 24 faces de chaussette d’environ 15×10 cm² selon la taille de laine et des aiguilles utilisées.

2

Pour vous guider, je vous ai dessiné le patron. La première ligne (L1) correspond au collier de laine monté sur l’aiguille.

patron

Après avoir tricoté la chaussette, reportez deux fois son contour sur du tissu (photographies n°1 et n°2 ci-dessous). Ces deux pièces formeront la poche à chocolat.

La photographie n°3 présente les coutures faites au revers de la poche :

– étape 1 : coudre l’ourlet du haut ;

– étape 2 : coudre ensemble les deux pièces (revers vers l’extérieur) ;

– étape 3 : faire la couture « en triangle » pour arrêter les fils.

Enfin, la photographie n°4 montre la manière dont la poche est cousue sur la chaussette de laine.

N.B. : Comme la laine est épaisse, pensez à réduire la tension de fil.

Pour la couture je dois remercier Dame Clotilde qui m’a enseigné les bases et Mademoiselle Hanh pour m’avoir prêté sa machine à coudre.

montage

Pour la décoration des chaussettes, j’ai puisé dans le fond des tiroirs de cuisine. En effet, en reportant la forme de vos emporte-pièces à biscuit sur du feutre ou du tissu, ils peuvent vous servir de patron pour dessiner des personnages et des motifs divers.

10

Après ces premières décorations, j’ai eu envie de m’essayer à la construction d’une cheminée toujours à partir de chutes de tissu. Pour faire la base de la cheminée, prenez un rectangle de tissu ; pliez-le puis coudre sur deux cotés (n°1). Le troisième coté est fermé après avoir retourné sur l’endroit puis bourré la poche de chutes de tissu (n°2). Des petits rectangles de tissus rouges sont découpés et collés sur la base de la cheminée (n°3). Pour renforcer « la construction », faites des points de couture sur les briques (n°4). Enfin, le chapeau est fait comme la base.

13

Pour accrocher les chaussettes sur une corde, une pince à linge est attachée sur chaque chaussette par un ruban décoratif.

Voici d’autres modèles de chaussette de Noël que j’ai confectionné :

14

15

Et les chaussettes décorées avec les emporte-pièces :

11

Voilà, reste plus qu’à remplir de chocolat ces chaussettes et à attendre le mois décembre !

– – – – – – – –

Calendriers de l’avent 1, 2, 3

Bottes de Noël

Chaussette de Noël


Share Button