Tablier japonais

Posted on

Bonjour à tous,

voici le deuxième cadeau de noël confectionné pour aider le Père de Noël, un tablier japonais. J’en ai fait un pour chacune de mes sœurs, soit deux 😉

La plupart des tabliers japonais sont doublés et peuvent être portés comme une blouse. Pour ma part je voulais des tabliers de cuisine alors le coton utilisé est épais. Ce type de tablier est beaucoup plus agréable à porter que les tabliers traditionnels car ils ne pèsent pas sur les épaules et le cou.

Le patron est assez simple (Schéma 1) et ne prend pas en compte les 2 à 3 cm de marge de couture.

Si vous voulez un tablier japonais avec un look plus atelier, élargissez les bretelles et  faite le uniquement dans un coton épais de couleur unie.

1/ Couper le tissu

2/ Fabrication des bretelles

Pour mesurer la longueur des bretelles, le tablier est épinglé sur le mannequin. Ce type de tablier ne se ferme pas et tient en place grâce à ses bretelles qui sont croisées dans le dos.

Aux 66 cm de longueur, il faut ajouter 3 cm pour les marges de couture.

Pour les bretelles j’avais dans mes placards un tissu d’ameublement rouge à motifs jaunes (tissu provençal Souleiado) parfaitement coordonné au jaune du tablier. Deux rectangles de 20 x 69 cm². Le pliage se fait en deux temps (Photo 3) :

Flèches a : Faire deux plis de façon à ce que les deux longueurs se rejoignent au centre (position b de la photo 3)

Flèche b : Plier selon les pointillés blancs et la flèche b

La bande de 5 cm de large ainsi obtenue est cousue sur ces deux longueurs à environ 1 cm du bord.

3/ Assemblage

Les bretelles sont épinglées sur la poitrine et dans le dos de façon croisées (voir Photo 4).

Les bretelles sont cousues cachées dans les ourlets (Photos 5 et 6).Les bretelles sont ensuite maintenues par une couture (Photos 7 et 8).

4/ La poche

La poche est un simple carré de 30 x 30 cm² positionnée sur la droite du tablier (mes sœurs sont droitières). En rappel des bretelles, une petite bande fantaisie est ajoutée avant d’apposer la poche.

Après un passage en machine à laver et un coup de fer à repasser le tablier est prêt pour aller sous le sapin de Noël.

Et avec les détails du dos :

Ma maman est un peu jalouse alors l’idée pour la fête des mère est toute trouvée 😉 Je vais aussi en faire deux pour chacune de mes crapules. Le modèle pour miniatures comportera une subtilité pour le rendre évolutif.

A très bientôt alors !

Véro

Share Button

Le sac de Mary Poppins en toile de jute

Posted on

Bonjour à tous,

Ça fait un bout de temps que je veux doubler un sac de café pour en faire un sac dans lequel je peux cacher tout mon bouiboui. Il peut aussi faire office de sac à linge sale ou de sac à jouets. Chacun y trouvera son propre usage.

Ce projet est très simple mais nécessite de la place pour la découpe de tissu mais aussi pour la couture (j’ai été embêtée par le mur contre lequel est collé mon bureau pour coudre le sac de jute).

Matériels :

– 1 sac de café ;

– un tissu coton résistant ;

– du thermocollant épais ;

– une cordelette pour fermer le sac.

Fabrication :

1/Doublure extérieure

Le sac de jute est une grande poche rectangulaire sans fond. La première étape est donc de créer un fond façon brique de lait tetra pak. Pour cela, le sac est retourné sur l’envers et les coins sont cousus (pointillés blancs) comme indiqué sur les Photos 1. La photo en insert correspond à l’intérieur du sac après l’avoir remis à l’endroit.

2/Doublure intérieure

Le tissu coton sera la doublure intérieure du sac alors il est coupé un peu plus grand que le sac de jute (prise en compte des marges de couture). En prévision de l’ajout du système de fermeture la hauteur de la doublure est de 28 à 30 cm plus longue que celle du sac en jute.

Le thermocollant est ensuite positionné en dessous des 30 cm réservés pour le système de fermeture (photo 2). La doublure est ensuite fermée sur le côté et le bas. Je n’ai pas cousu les 30 cm conservés pour la fermeture car cette étape est la dernière (fabrication d’une coulisse).

Comme précédemment, le fond est créé façon brique de lait (Photo 3).

3/ Assemblage et fermeture

Comme le montre la Photo 4, la doublure intérieure est positionnée dans le sac et une première couture résistante est faite à 5 cm du haut du sac (pointillés noirs).

La Photo 5 permet de visualiser le système de coulisse. En jaune est localisée la couture pour la coulisse et en noir la dernière couture de la doublure intérieure ourlée sur l’extérieur du sac. Ainsi toutes les coutures sont invisibles !

Voici un schéma expliquant le haut du sac. La dernière couture (pointillés noirs de la Photo 5) n’y est pas renseignée.

Ce sac est tellement énorme que je pense pouvoir y rentrer entière ! Pour le moment j’y range les projets coutures en attente mais il pourra servir de sac à jouets.

Je vous souhaite à tous une bonne fin d’année !

Véro

Share Button

Echarpe tour de cou Spiderman

Posted on

– « Dis tata, est-ce que tu m’as fait l’écharpe Spiderman que tu m’as promise ? »

– « J’ai promis ça moi ?! »

– « Oui, oui… Tu ne te souviens pas ? »

… Je crois que mon neveu m’entourloupe….

Comme les écharpes sont interdites à l’école, j’ai fait une écharpe tour de cou comme déjà fait ICI.

Entre l’écusson, le coton rouge et la polaire bleue, j’en ai eu pour environ 7€.

Par précaution, l’écusson est thermocollé et partiellement cousu.

Petit piote est content de son écharpe mais m’a fait remarquer que tout polaire aurait été plus agréable pour lui. Tata a juste pensé que l’écharpe aurait été trop chaude en tout polaire 🙁

Share Button

Pochette à pinceaux de maquillage

Posted on

Bonjour à tous et à toutes,

Le thème de cette été est la pochette à couverts mais détournée du premier usage que j’avais initialement imaginé. Cette fois-ci la pochette a été réalisée, et décorée par les garçons, pour l’anniversaire de tata Mat.

J’ai repris le patron de la housse à couvert mais sans la pose du biais. Pour une jolie finition intérieure, la pochette est doublée.

Pour bien apposer la fermeture éclair et me faciliter le travail, j’ai pris soin de faire le marquage de l’alignement de la fermeture avec la forme de la pochette. Un gabarit en papier cartonné permet de marquer le pli de l’ourlet avant l’assemblage avec la fermeture.

Assemblez la double intérieur, la fermeture éclair et la doublure extérieur en même temps.

Voici l’œuvre des enfants :

et l’intérieur de la pochette :

Share Button