Botte de Noël

Posted on

Bonjour à tous et à toutes,

Chaque année je cherche à vous proposer une idée déco pour Noël alors pour ce premier week-end de l’Avent je vous propose de fabriquer une chaussette de Noël. Cet article a été rédigé l’année dernière par Marie. Elle nous décrit là son premier projet couture 😉

Matériel :

  • un carton pour dessiner le patron ;
  • de la feutrine pour la doublure intérieure ;
  • du tissu à motif pour la doublure extérieure ;
  • des œillets et une pince à œillets ;
  • un lacet ;
  • un ruban pour la anse d’accroche.

Les étapes de fabrication :

Découper le patron de la botte de Noël dans un carton (Photo 1).Reporter deux fois le patron sur la feutrine (Photo 2) et le tissu (Photos 3).  Reproduire la procédure pour réaliser la languette (Photo 4).Superposer sur l’endroit la feutrine et le tissu à l’aide d’aiguilles pour chaque côté de la botte (Photo 5) puis coudre à la machine. Faire de même pour la réalisation de la languette de la botte, : superposer sur l’envers la feutrine et le tissu à l’aide d’aiguilles puis coudre à la machine. Attention de veiller à laisser une zone non cousue pour retourner sur l’endroit la languette.Coudre la languette sur le bord antérieur de la botte (Photo 6).Retourner sur l’endroit et finir de coudre la languette (la couture sur l’endroit est cachée dans la chaussette). Puis coudre sur l’envers les deux côtés de la botte puis la retourner sur l’endroit. Enfin, ajouter une pièce devant la base de la languette (Photo 7).Placer des œillets le long de la face antérieure de chaque côté de la botte (Photos 8).Ajouter un lacet ainsi qu’une anse sur le haut de la face postérieure de la botte. Et voilà, la botte est prête et peut être accrochée et remplie de jouets par milliers

Merci Marie pour cette jolie botte de Noël

Share Button

Bonnets pour petits monstres !

Posted on

Bonjour à tous,

avec l’hiver qui arrive j’ai souhaité faire des petits bonnets faciles à réaliser pour mes deux crapules. Je voulais un patron rapide, amusant et qui me permettrait de vider la polaire en stock. J’ai trouvé mon bonheur sur le blog « du fil et mon… » .

Le bonnet présenté étant pour du 3-5 ans, j’ai adapté le patron. Pour ce faire j’ai eu besoin d’un stylo, d’une règle, d’une équerre et d’un mug pour les arrondis (qui peut aussi servir à la pause thé).

Voici donc les dimensions utilisées :

Pour du 6-9mois :  a = 46 cm ; c = 14 cm.

Pour du 12-24 mois :  a = 49-50 cm ; c = 16 cm.

L’ajustement du tour de tête se fait en adaptant le paramètre b.

Comme le montre la photo 3, le patron est composé de deux pièces.

Une fois les pièces découpées, les coudre ensemble en suivant les arrondis de la base du bonnet puis couper proprement le contour de la couture. Retournez le bonnet sur l’endroit pour coudre comme indiqué sur la photo 5.

A noter : Ayant fait l’erreur, je préfère partager mon expérience : la polaire est élastique alors pensez à coudre avec un point stretch pour que le bonnet ne serre pas bébé qui grandit bien en un hiver 😉

J’ai suivi les conseils lus sur l’article du blog « du fil et mon… » et ai fait ma tête de monstre avant de coudre le dos du bonnet. La décoration est thermocollée puis cousue sur la face avant du bonnet.

On passe enfin à la phase de fermeture du bonnet. Pas si simple que ça dans mon cas car j’ai utilisé une polaire double face assez épaisse. Les photos 8 et 9 vous montrent comment j’ai fermé ce bonnet.

Comme j’aime bien les monstres à cheveux, j’ai fait trois coupes de cheveux différentes. L’une d’entre elles, la plus rigolote à mon goût, a été faite avec les franges d’une vieille écharpe polaire.

Les cheveux sont cousus en même temps qu’est fermé le haut du bonnet.

J’allais oublier la touche finale : la pose des scratchs !

Voici les trois petits monstres réalisés pour cet hiver. Le premier étant trop petit pour mes crapauds, il protégera l’hiver prochain la tête d’un bout de chou né cette semaine et à qui je souhaite la bienvenue.

Merci Mélanie pour l’inspiration 🙂

Share Button

Ampoules presque gratuites

Posted on

Bonjour à tous,

suite au commentaire laissé par Charlotte la semaine dernière, je relance la pub pour l’opération « mes ampoules gratuites ». Avec cette opération vous pouvez acheter un pack de 25 ampoules à économies d’énergies (LED) pour 15€. Selon vos revenus ce montant sera plus faible. Marie l’a fait il y a un petit temps déjà et c’est son retour d’expérience (ICI) qui a incité Charlotte à lui emboîter le pas 🙂 Avec ces deux retours plus que positifs, j’ai moi aussi fait ma commande 😉

Alors soyez à la fois RADINS et ECOLOS en allant sur

https://www.mesampoulesgratuites.fr/

Le colis reçu par Charlotte

Share Button

Lit bébé des années 80

Posted on

Bonjour à toutes et à tous,

Il y a plus d’un an de cela nous avons modernisé deux lits des années 80 pour bébé . Ces deux lits ont été les lits de mes sœurs et de moi-même. Bien que n’étant pas aux normes d’aujourd’hui nous n’avons rencontré aucun problème de bébé voulant s’échapper pendant un an (et croisons les doigts pour que cela continue).

L’un des lits était resté dans son jus et le second avait été repeint avec une peinture non-adaptée et très compliquée à retirer. Pour mettre à nu le bois, le premier lit a été poncé mais le second a dû être décapé. Je vous ai présenté il y a un bout de temps déjà ce décapage via une vidéo que vous trouverez ICI. avant de peindre le lit nous avons laissé le lit s’aérer à l’extérieur car les décapants ne sont pas terribles pour la santé.

Avant l’application de la peinture, la sous-couche Liberon pour surface lisse (entre 25 et 30 € le litre) est appliquée pour favoriser l’adhérence de la peinture.

La peinture employée est la même que celle utilisée pour la table à langer, qui a d’ailleurs été refaite après les lits. La peinture choisie est la peinture à l’eau Attitude Récup’ de Ripolin dont le test vous a déjà été présenté.

Depuis peu nous retrouvons les garçons assis dans leur lit alors, même s’ils ne sont pas téméraires, nous avons décidé d’installer une barrière de dissuasion. Pour cela un tasseau de la même épaisseur que celle du pan de lit maintenu par deux vis à la tête de lit et une au pied suffit. On a fait les choses rapidement mais trois tourillons auraient dû être installés afin de ne pas percer la tête et le pied de lit. Pour protéger la peinture, pensez à positionner du scotch de peintre avant de percer.

Voici  donc les lits de nos chérubins. Une seule barrière par lit a été posée mais nous avons gardé de quoi faire le deuxième côté de lit.

Lorsque les garçons chercheront à s’évader nous élèverons cette barrière afin qu’ils échappent de moins haut pour que la chute fasse moins mal 😉

Les couleurs des deux lits se trouvent dans les bandes de la table à langer afin de faire une chambre unie et colorée 😉

Share Button