Peinture de qualité à petit prix

Posted on

Bonjour bonjour,

Si comme nous vous avez des travaux de peinture intérieure à réaliser, vous vous êtes certainement rendu-compte que le prix au litre des peintures des grandes surfaces de bricolage est assez onéreux : de 4€ à 15 € le litre de peinture blanche satinée selon si vous achetez en gros volume ou non. Et je ne vous parle pas de peinture couleur !

Pour réduire ce poste de dépense nous avons opté pour la peinture blanche Baufix de LIDL. Pour un pot de 12L, le prix est de 2,5 €/L. Cette peinture est vendue régulièrement par les magasins LIDL donc regardez de temps à autre sur le site du magasin pour ensuite faire un casse.

D’ailleurs, la peinture salle de bain et cuisine et la peinture mur et plafond sont actuellement en vente, Lien.

Pour mettre de la couleur :

Comme j’aime la couleur dans un appartement, nous avons acheté des colorants universels à environ 10 € l’unité.

Mon impression sur cette peinture :

J’ai peint l’appartement avec plusieurs grandes marques de peinture (blanche ou colorée) et très sincèrement deux marques se sont détachées du lot. En prenant en compte la couvrance et la facilité d’application voici ma sélection de peinture :

  • peinture blanche : la Baufix est de loin la peinture la plus couvrante que j’ai testé ;
  • peinture colorée : la peinture baufix colorée (en monocouche suffit) et la peinture monocouche bleu baltique de Luxens (marque que je ne recommanderais pas forcément en blanc).

A vous de tester ce produit et lorsque ce sera fait, n’hésitez pas à nous faire un retour 😉

baufix


Suite du S.O.S. canalisations bouchées

Posted on

Bonjour à tous,

vous souvenez vous de nos problèmes de canalisations bouchées ? Cela avait commencé en avril puis avait continué en juin pour poursuivre en juillet. Voici donc la suite de l’histoire :

3 mois plus tard :

Nous sommes à nouveau dans le caca et comme à chaque fois nous sommes dans cette situation lorsque nous avons de la famille à la maison 🙁

Cette fois-ci nous avons dû faire un « seatting » dans l’agence immobilière car le problème a été classé comme secondaire face au week-end prolongé du 14 Juillet… Nous avons donc contourné le problème en contactant directement les propriétaires (vous pouvez joindre votre assurance et votre mairie pour débloquer la situation. Cette dernière est souvent très efficace et les agences immo n’aiment pas beaucoup lorsque la mairie s’en mêle !)

Après un nouveau débouchage qui aura été efficace 24h, il y a eu rendez-vous au sommet avec l’agence, le propriétaire, une entreprise qui gère le passage caméra (une coloscopie des canalisations est programmée rapidement pour enfin identifier et localiser le problème), un plombier et une dernière entreprise pour le gros-œuvre. Verdict, les canalisations s’affaissent et voici donc ce qui est prévu pour résoudre ce problème en urgence :

  • Pompage et débouchage d’urgence avec remise en service immédiate de l’ancienne fosse septique (je ne vous raconte pas l’odeur…). On nous a laissé un fongicide redoutable à mettre en petite quantité dans les toilettes pour l’entretien de la fosse (Attention aux enfants) ;

canalisations_bouchees_suite_verobrico(2)

  • 2 jours plus tard, installation temporaire d’une pompe de relevage pour nous relier au tout-à l’égout (2h d’intervention). Comme le système est temporaire la trappe de la fosse septique reste ouverte. Toutefois comme la pompe se déclenche lorsqu’un certain niveau de remplissage est atteint, une bâche étanche est scotchée pour éviter les mauvaises odeurs (avec les chaleurs de l’été, je peux vous dire qu’on a dû quitter notre chambre tellement l’odeur était forte !) ;

canalisations_bouchees_suite_verobrico

  • 10 à 15 jours après est programmée la démolition d’une partie de la terrasse pour refaire les canalisations endommagées par le temps. Deux jours de travail. Notre agence immo est une calamité mais les entreprises ont été très professionnelles. Une fois les travaux terminés, on a dit adieu aux mauvaises odeurs.

Comme quoi même s’il on est « Joe la bricole » il est parfois bon de passer rapidement la main aux professionnels ! Et surtout, ne laissez pas traîner ce genre de situation car votre logement est insalubre. Vous pouvez donc être relogé par votre assurance habitation.


Raccord carrelage

Posted on

Bonjour à tous,

Lorsque vous vous engagez dans la rénovation d’un logement il faut savoir composer avec l’existant. Dans notre cas nous avons souhaité conserver le carrelage posé par les précédents propriétaires. La photographie n°1 correspond à la jonction du sol entre la cuisine et le couloir. Le manque de carrelage correspond à l’emplacement d’une ancienne cloison et c’est le revêtement d’origine qui est visible. Le carrelage n’étant plus disponible à la vente, nous avons sauvé et conservé des chutes de carrelage en prévision de ce chantier.

La première étape de ce petit chantier est de couper proprement à la disqueuse les carreaux abîmés puis de nettoyer les anciens joints (photographie n°2).

raccord_carrelage_verobrico (1)

Une fois le support mis au propre, nous avons testé différents agencements de carrelage avec les chutes réservées. Après quelles-que découpes à la carrelette et à la disqueuse, la solution retenue (photographie n°3) est collée avec de la colle à carrelage. Avant de faire les joints, les plinthes (elles aussi mises de côté avant la destruction des anciens murs) sont collées 24 h après la pose du sol.

Après 24 h de séchage, les joints sont réalisés. Nous connaissions la référence exacte utilisée pour l’ensemble des joints du sol (gris anthracite) ce qui permet de conserver l’harmonie du carrelage (photographie n°4).

Comme l’illustre la photographie n°5, la touche finition est apportée par la pose d’une barre de seuil accordée au parquet de la cuisine 🙂

A noter : Avant de me lancer dans la pose de carrelage j’ai suivi une formation donnée par Leroy Merlin et j’ai eu un complément de formation par l’ancien propriétaire qui nous a aidé pour la douche.

raccord_carrelage_verobrico (2)


Pose d’un plan travail

Posted on

Bonjour à tous,

Après une pause dans les travaux, nous avons enfin posé le plan de travail qui termine le bar. Ce plan de travail chapeaute un mur en béton cellulaire de 10 cm et de plus de 2 m de long. Pour ce travail nous avons eu besoin de :

  • 4 vis à bois de 4 cm ;
  • d’une perceuse munie du foret à béton ;
  • de la colle à béton cellulaire ;
  • un peigne pour répartir la colle.

Avant de se lancer dans ce type de tâche, il est important de faire un montage à blanc pour prendre les repères. Lors de cette étape, le dessous du plan de travail et le mur sont marqués comme le montre la photo ci-dessous. A partir de ces marques, le centre de la largeur du mur est identifié et le point coïncident est reporté sur le dessous du plan de travail.

pose_plan_travail_verobrico (1)

Avec le plus gros foret béton que nous avons, j’ai percé quatre trous de 4 cm de profondeur dans le béton cellulaire et ai vissé à moitié quatre vis à bois dans le plan de travail :

pose_plan_travail_verobrico (1)

Puis les trous faits dans le béton sont bourrés de colle à béton cellulaire et la colle est déposée sur la longueur du mur à l’aide du peigne. Rapidement, le plan de travail est mis en place et les vis sont alors noyées dans la colle. Après ajustement du niveau avec un niveau à bulle, on ne touche plus à rien jusqu’au lendemain et je vous assure que notre bar ne s’envolera pas !

pose_plan_travail_verobrico (2)