Création d’un placard pour chauffe-eau

Posted on

Comme vous l’avez peut-être compris, nous sommes en plein chantier et c’est pour cette raison que l’activité du blog est actuellement ralentie 🙁

Dans ce projet, nous remodelons entièrement un appartement dans lequel nous avons presque tout démoli pour créer une salle de bain fonctionnelle, un toilette séparé ainsi que pour agrandir la cuisine et le séjour. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs !

En parallèle du chantier de maçonnerie, Ray a refait entièrement l’électricité et la plomberie (en PER). Après réflexion, nous avons pris la décision de remplacer la chaudière à gaz par un chauffe-eau électrique. L’objet de cet article est de vous présenter la création du placard dans lequel sera caché le chauffe eau.

1. Pourquoi changer une chaudière gaz par un chauffe-eau

Lorsque la réorganisation d’un logement  engendre un déplacement des pièces d’eau, cela s’accompagne souvent d’une modification du réseau de plomberie. Or, modifier un système au gaz n’est pas anodin. En effet, la moindre fuite ne pardonne pas. Pour cette raison un agent envoyé par votre fournisseur de gaz doit impérativement venir vérifier et valider votre nouvelle installation avant la ré-ouverture du gaz. D’autre part, n’oubliez pas qu’une chaudière à gaz doit être contrôlée tous les ans.

C’est donc pour des raisons de sécurité et de coût que nous avons fait le choix de remplacer la chaudière par un chauffe-eau. Toutefois, un chauffe-eau est souvent beaucoup plus encombrant qu’une chaudière et donc cette option n’est pas toujours adaptée au logement et, comme dans notre cas, peu induire des travaux supplémentaires.

2. Où et comment placer le chauffe-eau

Le premier point est de définir l’emplacement du chauffe eau. Pour des raisons stratégiques nous le voulons au plus proche du compteur d’eau. Le problème est que celui-ci encombre l’espace ce qui nous ferait perdre 10 cm de passage vers la cuisine. Ce qui est énorme compte tenu des faibles volumes disponibles !! Pour contourner ce problème, le chauffe eau est placé sur un pied standard (optionnel pour un chauffe eau de 150 L) qui laisse un vide de 45 cm en hauteur.

Une fois l’emplacement défini, les repaires sont marqués au sol grâce à des bandes de scotch noir.

chauffe_eau  (2)

3. Préambule sur le choix des matériaux de maçonnerie

Pour un mur solide, le matériau retenu est le béton cellulaire (ce choix fera certainement plaisir à l’ami marseillais qui se reconnaîtra 😉 ).

Le béton cellulaire est un matériau de construction constitué d’eau, de sable, de ciment et de pâte d’aluminium. Sa porosité lui permet d’emprisonner une grande proportion d’air ce qui le rend léger et bon isolant thermique. Il a aussi la réputation d’être solide (plus costaud que du placo d’après l’ami). Toutefois, comme la brique il est sensible aux remontées capillaires donc attention à l’eau.

Pour monter un tel mur vous aurez besoin :

– de blocs de béton cellulaire ;

– de mortier-colle pour béton cellulaire ;

– d’une scie spécifique ;

– d’une équerre de maçon ;

– d’une règle de maçon ;

– d’un enduit de lissage.

A titre d’information, voici la photo d’une scie à béton cellulaire avec ses grandes dents. Ne prenez surtout pas une scie à bois ou à métaux pour tailler les blocs de béton cellulaire car vous endommagerez très rapidement votre lame.

IMGP0252

4. Construction du placard

Avant de poser le premier bloc de béton cellulaire, il est important de préparer les surfaces attenantes au futur mur en faisant des stries à la scie circulaire dans le sol et les murs existants afin de favoriser l’adhérence du mortier colle. D’autre part, il est recommandé de nettoyer la zone de travail avant de commencer.

Pour monter le mur, les blocs de béton cellulaire sont disposés en quinconce par rapport au rang inférieur et scellés les uns aux autres avec une fine couche de mortier.

A chaque étape de l’élévation des murs, l’équerrage est vérifié avec la règle et l’équerre de maçon. De plus, pour ne pas déséquilibrer le montage, Ray a préféré laisser un temps de pause de quelques heures toutes les deux rangées compte tenu de la relative finesse des blocs de béton cellulaire (5cm).

chauffe_eau  (3)

5. Finitions du placard et pose du chauffe eau

Une fois les murs du placard finis, ils sont ensuite poncés. Des baguettes métalliques de renfort d’angle sont placées et fixées au MAP (Mortier adhésif pour plaque de plâtre) pour renforcer les angles saillants. Enfin, un enduit de lissage est appliqué en plusieurs couches à la spatule. Une fois les finitions terminées, le chauffe eau est positionné sur son pied puis fixé au placard selon les instructions du fabricant.Prévoyez deux costauds pour cette étape délicate !

Maintenant le chauffe-eau en place, reste à mettre les portes du placard pour le cacher mais ceci n’est pas pour aujourd’hui.

placrad-chauffe-eau


Share Button

4 thoughts on “Création d’un placard pour chauffe-eau

  1. Bonjour mesdames et messieurs, j’ai récemment déménagé à Pierrefitte-sur-Seine et j’ai peur d’appeler « au bonheur la chance » un plombier autour du secteur de Pierrefitte-sur-Seine pour résoudre un souci relevant du métier faisant : Réparation fuite . J’espère avoir tapé à la bonne porte.D’avance je remercie quiconque qui me répondra.

    • Bonjour Christiane,
      Nous avions demandé le nom d’un plombier à un artisan du bâtiment qui venait de faire construire sa maison et il a refusé de nous informer car son plombier n’avait pas fait un bon travail. Votre demande est donc délicate et malheureusement je ne peux vous aider.

      Si vous êtes en location, je vous conseillerai de contacter votre propriétaire (ou l’agence en charge de votre appartement) car ce type de réparation est à leur charge et vous vous dédouanez de toute responsabilité s’il y a problème.

      Si vous êtes propriétaire, demandez à vos voisins ou collègues le nom d’un artisan.

      Bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *