Encore une malle mais pas à moi !

Bonjour à tous et à toutes !

J’espère que la rentrée s’est bien passée pour tout le monde. Je reprends doucement la rédaction des articles… Je cours toujours après le temps !

Dans cet article je vais vous présenter la malle d’une copine. L’histoire de la rénovation est amusante puisqu’en cherchant des conseils sur internet, Aurélie est tombée sur le blog. Au fur et à mesure de sa lecture, elle a trouvé que le blog me plairait bien et en voyant la photo du tableau à clef elle s’est dit « Soit c’est le blog de Véro, soit c’est une p#@*$$e qui s’est appropriée ses idées ». J’ai des copines sympas n’est ce pas !

Fin de l’anecdote, voici la malle d’Aurélie :

1/ Le revêtement extérieur de la malle est lavé doucement à l’eau savonneuse (idée de Clotilde). Les parties endommagées sont collées avec de la colle à tissu en spray.

2/ Pour habiller l’intérieur du coffre Aurélie a eu besoin de tissu et de planches de médium assez finies (se trouvent chez Merlin Pinpin). Les plaques sont couvertes de tissu avec de la colle à tissu en spray, tout comme la Malle de voyage.

3/ La plaque du fond est posée en premier.

4/ Le papa d’Aurélie a renforcé les parties fragiles de la caisse avec les plaques en bois (blanches) qu’il faut camoufler (photo 6). D’autre part, des quart de ronds habillent chaque angle vertical de la caisse. Ils peuvent être retirés mais ils apportent du charme. Les quart de ronds sont donc conservés et la découpe des planches doit les prendre en compte. Le nouveau coffrage intérieur de la caisse doit donc être découpé sur mesures. Dans ce genre de situation il est important de faire un montage à blanc (photos 7 et 8).

Une fois couvertes de tissu, les plaques sont collées à la caisse avec du mastic supergrip.

Aurélie s’est posée beaucoup de questions pour le couvercle car les renforts ajoutés pour la réparation faisaient disgracieux (pas la même teinte de bois et assez gros). Au lieu de faire un coffrage du couvercle, compliqué avec les renforts, elle a opté pour l’huile pour meuble chêne doré et l’huile pour poutre chêne moyen. Ces huiles ont unifié le couvercle et atténué la visibilité des renforts.

Voici donc une jolie malle de famille qui reprend du service !

 

 

Share Button

One thought on “Encore une malle mais pas à moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.