Raccord carrelage

Posted on

Bonjour à tous,

Lorsque vous vous engagez dans la rénovation d’un logement il faut savoir composer avec l’existant. Dans notre cas nous avons souhaité conserver le carrelage posé par les précédents propriétaires. La photographie n°1 correspond à la jonction du sol entre la cuisine et le couloir. Le manque de carrelage correspond à l’emplacement d’une ancienne cloison et c’est le revêtement d’origine qui est visible. Le carrelage n’étant plus disponible à la vente, nous avons sauvé et conservé des chutes de carrelage en prévision de ce chantier.

La première étape de ce petit chantier est de couper proprement à la disqueuse les carreaux abîmés puis de nettoyer les anciens joints (photographie n°2).

raccord_carrelage_verobrico (1)

Une fois le support mis au propre, nous avons testé différents agencements de carrelage avec les chutes réservées. Après quelles-que découpes à la carrelette et à la disqueuse, la solution retenue (photographie n°3) est collée avec de la colle à carrelage. Avant de faire les joints, les plinthes (elles aussi mises de côté avant la destruction des anciens murs) sont collées 24 h après la pose du sol.

Après 24 h de séchage, les joints sont réalisés. Nous connaissions la référence exacte utilisée pour l’ensemble des joints du sol (gris anthracite) ce qui permet de conserver l’harmonie du carrelage (photographie n°4).

Comme l’illustre la photographie n°5, la touche finition est apportée par la pose d’une barre de seuil accordée au parquet de la cuisine 🙂

A noter : Avant de me lancer dans la pose de carrelage j’ai suivi une formation donnée par Leroy Merlin et j’ai eu un complément de formation par l’ancien propriétaire qui nous a aidé pour la douche.

raccord_carrelage_verobrico (2)

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *