Tabouret

Posted on

aBonjour à toutes et tous,

Clotilde m’a donné il y a quelque temps déjà un petit tabouret qui avait été lâchement abandonné.

L’ayant trouvé mignon, je l’ai pris sous mon aile et l’ai relooké pour sa nouvelle vie.

Pour cette transformation, je n’ai pas eu besoin de beaucoup de matériel car je me suis essentiellement appuyée sur l’histoire de cet objet.

Après pré-observation rapide, j’ai constaté que l’assise était cassée et qu’il était plein de trous de bestioles. Toutefois, avant de débuter les réparations j’ai préféré commencer par enlever la peinture…

1/ Préparation

Dans un premier temps, j’ai commencé par poncer la peinture. Après quelques minutes j’ai découvert une multi-couche de peintures différentes. Pour aller plus vite, et pour économiser le papier ponce, j’ai gratté tout le bois avec un grattoir. Cet outil est  simple, efficace et SILENCIEUX (plus sympa pour les voisins) :

b

Aimant la couleur du meuble ainsi gratté, j’ai décidé de la conserver et de faire un minimum de transformation.

cLe tabouret une fois préparé a été traité au xylophène (par sécurité car je n’ai pas observé d’activité bestiale). Chaque pied  a été trempé 10h dans le produit et  l’assise a été arrosée pendant deux jours (en insistant bien dans les failles du bois).

dAprès séchage complet du xylophène, l’assise a été collée et réparée avec de la colle blanche à bois (prise rapide). La photo ci-dessous présente l’état de l’assise avant réparation :

e

2/ Transformation

Pour contraster l’assise et les pieds du tabouret, j’ai utilisé une vieille préparation de brou de noix que j’avais faite il y a deux ans. Le brou de noix ne sent pas bon mais après deux ans en bouteille, et bien que le produit n’ait pas moisi, ça ne sent pas bon du tout du tout du tout !

En se bouchant le nez avec une pince à linge (je rigole bien sûr !), le brou de noix est appliqué avec un pinceau jusqu’à l’obtention de la teinte désirée.

f

Le tabouret commence à prendre forme et il se suffit déjà à lui-même. Malgré tout, je souhaite le personnaliser en faisant une petite dédicace au pochoir. Pour faire mon pochoir, j’ai fait comme indiquer dans l’article « Astuce pochoir » et j’ai peint avec une bombe de peinture.

pochoirEnfin pour patiner le tabouret et lui donner une belle finition, une cire transparente a été appliquée à l’aide d’une brosse de type brosse à chaussure sur tout le meuble.

Je n’ai qu’une chose à dire : Merci Clotilde pour ce beau tabouret et si vous souhaitez voir le résumé en vidéo de cet article, c’est par ici 🙂

IMGP0876


Share Button

2 thoughts on “Tabouret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *