Insert veste de portage

Posted on

Bonjour à tous et à toutes,

Clotilde a testé le tutoriel de l’insert de portage. Comme elle a intégré son insert sur une veste qu’elle compte garder, les deux fermetures éclair sont cousues à la main sur l’envers de la veste. Il est aussi tout à fait possible de le faire à la machine à coudre avec un point très large. L’insert pourra donc être décousu plus tard 😉

Je crois que maman et bébé en ont profité cet hiver pour flâner lors belles balades ! Il faudrait que je fasse une photo similaire avec mes loulous.

En parlant de flâner, j’en profite pour vous inviter à visiter le nouveau blog de Clotilde, Fâneries mystiques. Vous y retrouverez l’insert. Au passage, notez la fantaisie de la mort qui tue pour l’arrêt cordon :

Je suis en train de préparer le cadeau pour la fête des pères avec un peu d’avance puisque je cours après le temps. Un premier essai a été réalisé donc il ne reste plus qu’à reproduire cette tentative et prendre des photos pour vous montrer tout ça alors à très bientôt.

Share Button

Relooking paravent

Posted on

Bonjour à toutes et a tous,

comme promis voici un nouveau projet qui date déjà de l’été dernier. Ce paravent était de style japonais avec un tissu blanc troué (voir les flèches rouges sur la photo ci-dessous) et le bois noir. Un paravent classique qui devient transparent avec le temps.

N’ayant pas trop le temps de bricoler, Marie s’est occupée de décaper le paravent et d’ôter le tissu d’origine. Mettre à nu le bois est très fastidieux à cause de la colle qui maintenait le tissu, nous avons poncé et nettoyé à l’acétone :

L’effet bois brut est très sympa mais pas dans le style de l’appartement de ma soeur. Si le choix avait été un style industriel ou atelier, le bois aurait juste été ciré.

Deux couches de peinture (Tollens mûrs et boiseries – couleur crayon mine – laqué satin) sont appliquées à la pâte de lapin et au pinceau.

Après séchage de la peinture, une couche de paillettes est appliquée sur l’ensemble du paravent. Au delà de l’aspect esthétique, cette couche protège comme un vernis la peinture.

Les paillettes sont discrètes et donnent du relief de la luminosité à la peinture.L’étape suivant est la découpe et la pose du nouveau tissu. Pour bien tendre le tissu, il est dans un premier temps agrafé au pied du paravent.

Puis de la colle à bois est posée sur le quadrillage pour que le tissu soit bien plaqué au bois. L’excédent de tissu est glissé dans les rainures du cadre.

Les pans sont fixés avec les charnières d’origine. Ce paravent est à la fois zen, féminin (mais pas trop girly comme dirait Marie 😉 ) et intemporel je pense. Qu’en pensez-vous ?

Share Button

Je reviens très prochainement

Posted on

Bonjour à tous,

Cela fait désormais un bon moment que je ne vous ai pas proposé de nouvel article. Loin de moi l’envie d’arrêter le blog je vous rassure. En ce moment je n’ai pas une minute à moi mais promis je reviens bientôt. Et pas de panique, je réponds toujours aux questions et messages que vous m’envoyez.

Passez un bon week-end de Pâques!

Véro

Share Button

Écharpe polaire

Posted on

Bonjour,

voici un second cadeau de Noël réalisé initialement pour ma nièce de 2 ans et ajouter par ma mère sur sa liste de cadeaux.

Cette écharpe patchwork est composée d’une face réalisée par une assemblage de coupons de coton et d’une seconde face polaire. Le plus long est l’assemblage des coupons (je peux vous dire que j’ai liquidé une bonne partie de mes chutes de tissus).

Les dimensions des écharpes sont :

  • Pour la puce (2-6 ans) : 120 x 20 cm² ;
  • Pour adulte : 150 x 30 cm²

Une fois le patchwork terminé, l’écharpe est assemblée avec des coutures anglaises afin qu’elle se tienne bien : les deux faces de l’écharpe sont assemblées sur l’envers puis retourné par le petit trou laissé pour enfin faire une couture droite sur tout le contour de l’écharpe.

Initialement cette écharpe devait être un snood à double tour mais pour des raisons pratique, j’ai finalement décidé d’en faire une écharpe qui se ferme avec trois pressions. Pour valoriser le patchwork, les pressions sont posées de manière à ce qu’une torsion de l’écharpe soit obligatoire pour fermer les pressions.

Et voici la première écharpe terminée :

Share Button